AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tous les chemins mènent à R... au Canada!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 42

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Lun 19 Oct 2015, 12:56




Maksim & Sarabella
Tous les chemins mènent à R... au Canada!

L
a température de la pièce avait monté de quelques degrés en l'espace de seulement quelques minutes tandis que mes lèvres se promennaient sur ses épaules et un peu plus bas mais sans jamais toucher sa poitrine a cause de la serviette qui la maintenait hors de vue. Une de ses mains agrippa ma nuque tandis que l'autre échappait sa coupe de champagne au sol et venait agripper ma nuque avec . Elle était toujours assise sur moi tandis que ma mais se glissa sous la serviette, remontant sa peau le long de sa cuisse tandis que mon autre main venait doucement défaire le noeud de sa serviette dans son dos.

La serviette glissa le long de son corps, révélant sa poitrine que je m'étais déja imaginée des milliers de fois dans ma tête depuis le début de la soirée, me doutant que la soirée finirait comme ça, mais pas dans de telles circonstances. Je devais dire que j'étais un peu pris de court par la situation car j'avais très peu d'expérience coté romantisme. Depuis ma première et seule copine, j'avais surtout eu des relations sans lendemain donc je n'avais pas trop l'habitude des préliminaires. Heureusement pour moi, Sarabella ne semblait pas avoir énormément d'expérience non plus donc en quelque sorte, nous étions d'égal a égal.

Je finis par enlever mon chandail en levant les yeux vers elle avec un petit sourire, puis mes lèvres vinrent caresser les siennes tandis que mes mains venaient glisser dans son dos, partant lentement de ses épaules pour finir au creux de ses reins. Je soulevai Sarabella pour aller la déposer sur le lit, tandis que nos regards étaient fixés l'un dans l'autre, achevant de faire descendre la serviette qui finit par tomber au sol. Tandis qu'elle était étendue sur le lit, je vins me placer au dessus d'elle, puis l'embrassai tendrement avant de plonger directement vers son cou, descendant lentement vers son épaule couvrant le chemin par mon souffle chaud.

Ma main se posa sur sa taille tandis que ma langue finissait son périple sur sa poitrine, embrassant ces seins parfait qui s'offraient a moi.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 181

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Mar 20 Oct 2015, 18:34

Tous les chemins mènent au Canada

ft. maksim v. kowalski


« citation ici »
Si on m'avait dit, en début de soirée, que la nuit se terminerait ainsi... je ne l'aurais pas cru. J'aurais peut-être même un peu rigolé. Bien sur, dès le premier regard, Maks m'avait attiré l'oeil, mais je ne me serais pas imaginer franchir le cap. Pourtant, je me trouvais présentement à califourchon sur ses cuisses, alors que j'étais presque nue. Je ne pensais plus à rien, me focalisant uniquement sur ses lèvres parcourant le haut de mon corps, jusqu'à ce que sa main ne se joigne à la partie, longeant l'une de mes cuisses. Je ressentis alors comme un grand coup tout au creux de mes reins, tandis que mes mains se resserraient contre sa nuque. Bien vite, ma poitrine se retrouva libérée, s'offrant entièrement au beau blond. Mes doigts glissèrent lentement par dessus le chandail, dans la ferme intention de le lui retirer par moi-même, mais Maksim prit les devants et je ne pus que contemplé son torse parfaitement musclé. Un large sourire s'étaient dessiné sur mes lèvres, juste avant que le Russe ne vienne m'embrasser. Je posai mes mains chaque côté de son visage, prolongeant ce baiser langoureusement. Je pouvais déjà sentir son sexe se gonfler, à l'intérieur de son jeans, me procurant un sentiment de satisfaction. Le contact de ses doigts sur ma peau me fit frissonner une nouvelle fois. Cette fois, ce n'était plus qu'un simple jeu de séduction...

Nos lèvres se séparèrent, et je me retrouvai étendue sur le lit, sans réellement avoir eu le temps de m'en rendre compte. La serviette avait déserté mon corps, qui était désormais nu. Maks semblait avoir pris la situation en main, alors que sa langue jouait habilement avec ma poitrine entière. Du bout des doigts, je caressai la surface de ses bras, avant de le repousser lentement sur le côté. J'avais beau adoré ce moment, je me sentais franchement inutile et c'était un sentiment que je détestais au plus haut point. J'avais donc décidé de reprendre le dessus. Je l'embrassai doucement le long de sa mâchoire, alors que mains découvraient son torse que je n'avais toujours pas toucher. Ma bouche se dirigea lentement dans son cou, glissant vers le chemin que mes doigts avaient déjà emprunté, tandis que ceux-ci agrippaient fermement le haut de son jeans. Je m'arrêtai un instant pour observer la belle gueule du blondinet, avant de capturer ses lèvres pour un nouveau baiser. Au même moment, je défis le boucle de sa ceinture, puis le bouton de son jeans. Je descendis lentement la fermeture éclaire, en ne le quittant jamais des yeux. J'avais peut-être l'air de savoir ce que je faisais, mais en réalité, je me sentais trembler de tout mon être... Ou peut-être était-ce simplement ce que je m'imaginais. Je descendis du lit tout en tirant son pantalon vers le bas.

code by ORICYA.


_________________

   
my time is not for wasting

   
On my pursuit of happiness I realize that more means less
If I got love, then I am blessed oh why no So I start living while I can And hope the moment in my hands I fly until I learn and land in my home  ▬  Chasing the sun | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 42

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Ven 23 Oct 2015, 04:27




Maksim & Sarabella
Tous les chemins mènent à R... au Canada!

M
algré tout, malgré le fait que j'avais une envie extrême d'aller glisser ma langue entre ses cuisses, de la faire trembler sous mes caresses. Malgré son corps frêle, elle n'eut aucune difficulté a me dégager d'elle de façon a ce que je me retrouve étendu sur le dos tandis qu'elle venait s'installer par dessus moi, fonçant directement vers ma machoire pour l'embrasser. La jeune femme timide que j'avais rencontré en début de soirée n'était plus et fallait croire qu'elle était comme un tas de foin que j'avais réussi a allumer et qui brulait présentement de désir pour mon corps. Fallait dire que moi-même, j'avais retardé ce moment le plus possible question de ne pas la brusquer mais la, c'était elle même qui ne se gênait pas du tout et je devais avouer que ça m'allumait au plus haut point.

Tandis que ses lèvres parcouraient mon corps et se dirigeaient lentement vers mes abdominaux, un frisson me parcourut le dos. Tandis qu'elle détachait ma ceinture, je sentis la bosse de mon pantalon gonfler un peu plus. Fallait dire que directement en partant, j'étais déja hyper allumer mais de la voir prendre le dessus m'excitait encore plus, surtout que ses yeux ne quittaient pas les miens ce qui démontrait une certaine dextérité étant donné que je ne portais pas des pantalons de sport.

Tandis qu'elle s'affairait a enlever mon pantalon, et que je pouvais sentir son souffle chaud sur le bas de mon ventre, ce qui m'excitait au plus haut point, mes mains vinrent glisser le long de ses épaules, descendant lentement le long de ses bras pour finalement venir agripper ses seins que je commençai a masser tandis que je sentais sa langue glisser sur mon sexe, me forçant a pousser un soupir de plaisir.

Sans pouvoir m'en empêcher, ma main vint se poser doucement sur sa tête tandis que mon sexe se retrouvait quasi entièrement dans sa bouche. Ça faisait une éternité qu'une femme n'avait pas posé ses lèvres sur cet endroit de mon corps, normalement, sur les coups d'un soir, on passait direct a l'acte mais j'étais en extase de sentir sa langue a cet endroit précis et si ça continuait comme ça, je n'allais pas durer très longtemps. L'avantage d'avoir de l'expérience, c'était que même après un orgasme, j'étais prêt a repartir pour un round 2 directement apres.

J'avais tellement envie d'elle, de lui montrer ce que je savait faire, de lui faire crier mon nom toute la nuit mais avec Sarabella, c'était différent, j'aimais bien le jeu qui s'installait. De faire en sorte que l'autre cède peu a peu sous la force du désir plutôt que de passer directement a l'acte. Et je détestait perdre donc cette partie risquait de durer longtemps.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 181

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Ven 23 Oct 2015, 05:43

Tous les chemins mènent au Canada

ft. maksim v. kowalski


« citation ici »
Le jeans de Maksim reposait désormais sur le sol, tandis que je remontais lentement vers son boxer afin de libérer la bête. Ma respiration saccader venait siffler contre son intimité maintenant bien dressé. Je devais avouée que j'étais très impression par la taille de son engin, quoi que ce n'était que le deuxième que j'avais la chance de réellement voir et toucher. Doucement, l'une de mes mains agrippa son sexe, commençant à faire de petits va-et-vients de haut en bas, tandis que mes yeux se rivaient dans les siens l'espace de quelques secondes. Ce n'était pas la première fois que j'utilisais mes mains durant les préliminaires, mais ce serait la première fois que ma bouche allait offrir une fellation. Je tentais du mieux que je le pouvais d'avoir l'air confiante, alors que mes lèvres se rapprochaient lentement de sa verge. J'entrouvris légèrement ma bouche, juste assez pour y laisser sortir ma langue qui allait glisser contre sa virilité. Maks lâcha un soupir qui me fit sourire, reboostant ma confiance, et c'est avec un peu plus de conviction que mes lèvres vinrent se refermer délicatement sur son gland, l'enfonçant un peu plus dans ma bouche a chacun de mes mouvements, jusqu'à ce que j'ai pris un peu plus mes aises. Je m'affairais à lui faire cette fellation, alors que d'une main, j'entrepris de lui caresser ses bijoux de famille. Je m'activai ainsi pendant plusieurs minutes, profitant des gémissements qui me parvenaient aux oreilles, satisfaites des résultats de ma première expérience buccale.

C'était dans les deux sens, aucune bouche d'homme n'avait eu affaire entre mes cuisses, depuis que j'étais sexuellement active. Je ne savais donc réellement pas à quoi m'attendre. Serait-ce différent? Les touchers d'une femme et celle d'un homme étaient-ils semblables. Certes, c'était là des questions qui me trottaient un peu dans la tête, mais pas au point de me détourner de ce que j'étais en train d'accomplir. De longues minutes s'étaient écoulées, durant lesquelles j'avais joué de ma langue sur l'imposant sexe du beau blond, avant que je ne me recules pour remonter vers son visage. C'était si excitant d'avoir eu le contrôle de son plaisir, mais c'était loin d'être terminé. J'étais de nouveau montée sur le lit, prenant place sur son bassin, juste au dessus de son sexe. Je vins alors embrasser chaque petite parcelle de peau de son torse, alors que mes doigts balayaient le long de ses hanches.

code by ORICYA.


_________________

   
my time is not for wasting

   
On my pursuit of happiness I realize that more means less
If I got love, then I am blessed oh why no So I start living while I can And hope the moment in my hands I fly until I learn and land in my home  ▬  Chasing the sun | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 42

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Ven 23 Oct 2015, 06:05




Maksim & Sarabella
Tous les chemins mènent à R... au Canada!

M
algré son manque d'expérience, sa langue et ses lèvres qui se laissaient aller sur mon sexe me mettaient hors de moi. J'étais très bien dressé malgré le fait que nous en étions seulement aux préliminaires. Normaentir la moiteur de ma partenaire sur mon sexe pour être au maximum de ma forme mais la, Sara faisait preuve d'une audace que je n'avais pas imaginé d'elle.

Tandis qu'elle laissait aller sa bouche sur mon intimité, je laissai échapper quelques soupirs et gémissements de plaisir et elle s'arrêta juste a temps. Elle remonta lentement vers mes lèvres, se plaçant a califourchon au dessus de moi. Je pouvais sentir mon sexe frotter contre le sien mais je n'étais pas tout de suite prêt a lui donner ce qu'elle voulait depuis un moment déja. Je me contentai de donner quelques long coups de bassins langoureux question que mon sexe frotte sur son clitoris, la laissant pousser quelques soupirs.

Puis d'un mouvement rapide, je la fis basculer de manière a me retrouver au dessus et avant même qu'elle ait le temps de réagir, mes lèvres se retrouvaient déja sur sa poitrine. Je levai mon regard vers elle juste l'instant de la voir sourire. Je me doutais bien qu'elle attendait ce moment et je commençai a embrasser la partie sous ses seins, descendant très lentement vers son ventre. Je m'attardai quelques secondes sur son ventre, la laissant languir tandis que ma langue parcourait son bas ventre puis je fonçai directement vers son entre-jambe.

Dès que ma langue finit par toucher sa perle de plaisir, je la sentis se cambrer. Décidant de pousser son excitation un peu plus loin, car mon désir était surtout qu'elle ne puisse plus me résister pour qu'elle finisse par me supplier de la prendre. Je commençai a faire aller ma langue entre ses cuisses tandis que mes mains se posaient sur ses hanches, descendant lentement vers ses fesses que je commençai a masser. Une de mes mains continua de masser ses fesses tandis que l'autre se dirigeait lentement vers son entre-jambe et qu'un doigt finit par se glisser en elle. Ma langue ne cessait de s'activer tandis que mon doigts commençait un léger mouvement de va et viens, attendant de voir sa réaction qui ne saurait tarder, j'en étais presque certain vu la moiteur qu'elle m'offrait.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 181

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Ven 23 Oct 2015, 06:37

Tous les chemins mènent au Canada

ft. maksim v. kowalski


« citation ici »
Si le beau blond était excité à bloc, il n'en était pas moins pour moi, alors que mon intimité s'humidifiait tout aussi rapidement. J'avais terminé ma petite gâterie pour le moment, voulant profiter un peu de son corps, de la vue de sa belle gueule et de ses lèvres qui semblaient murmurrer mon prénom chaque fois que je posait les yeux sur sa bouche. Je profitais de ce petit moment, où j'avais encore le dessus, pour embrasser ses pectoraux, glissant parfois ma langue sur sa peau. Mes mains, quant à elle, exploraient ses hanches, ses bras, se glissant parfois dans ses beaux cheveux blonds.

La suite se déroula si rapidement. J'étais de nouveau sur le dos, mes bras allongés au dessus de ma tête, un sourire braqué sur mes lèvres. C'était tellement bon de se sentir belle et désirable, après un si long laps de temps. C'était l'extase de sentir ma peau frissoner alors que sa bouche s'occupait de mes seins. Il en avait fallu très peu pour déjà apprécier ce moment d'affection. Plus ses lèvres glissaient vers mon bassin, plus je sentais les battements de mon coeur s'accélérer, tandis qu'une petite boule de désir se créait au creux de mes reins. Je me languissais d'en avoir plus, d'atteindre le sommet alors qu'il y avait beaucoup trop longtemps que je n'avais pas sentis des mains et des lèvres sur mon corps entier.

À l'instant meme où sa langue toucha mon intimité, je serrai les poings en me mordillant la lèvres inférieur. J'avais pour réflexe de vouloir refermer mes cuisses, alors que la tête de Maks m'en empêchait. Ce n'était pas pour me plaindre, car c'était des plus excitants de sentir la chaleur de sa langue glisser habilement sur mon sexe. J'empoignai le drap entre mes doigts, à la seconde où je sentirs la pénétration de son index. Je fermai les yeux, laissant de petits gémissement s'échapper d'entre mes lèvres. Je pouvais sentir mon bassin se cambrer contre mon gré, moi qui luttait pour garder le contrôle... c'était tout simplement impossible. D'une main, je lachai le drap pour aller glisser derrière sa tête, alors que je sentais que ce serait bientôt la fin, par les petits spasmes dont j'étais prise. Mais je ne voulais pas, pas tout de suite. Je voulais profiter entièrement, sans prendre le risque d'être trop sensible à ce niveau du corps, si je me permettais d'exploser maintenant. "Arrête, arrête..." murmurais-je lentement tout en tirant son visage vers le mien pour déposer un tendre baiser sur ses lèvres, avant de dévier vers son oreille. "Prend-moi... j'ai envie de te sentir entièrement en moi." Je savais qu'il n'attendait que mes supplications et je n'allais pas me faire prier.

code by ORICYA.


_________________

   
my time is not for wasting

   
On my pursuit of happiness I realize that more means less
If I got love, then I am blessed oh why no So I start living while I can And hope the moment in my hands I fly until I learn and land in my home  ▬  Chasing the sun | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 42

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Ven 20 Nov 2015, 05:25




Maksim & Sarabella
Tous les chemins mènent à R... au Canada!

"A
rrête, arrête..." finit-elle par me supplier tandis que ma langue s'activait entre ses cuisses.

Il ne m'en fallut pas plus et malgré ses mouvements, je remontai instinctivement vers ses lèvres pour l'embrasser langoureusement. Entre deux baisers, je la regardai dans les yeux et lui fit un petit sourire rassurant. J'avais beau être une bête froide dans la vraie vie, lorsque je me retrouvais au lit avec une belle femme, mon coté romantique refoulé ressortait et je savais très bien les moyens que j'avais.

Tandis que mes lèvres descendaient lentement vers sa machoire puis son cou, ma main droite venait se poser sur mon sexe qui le fit glisser entre ses cuisses. Ses soupirs de plaisir me rendaient de plus en plus rigides qu'un soupir de plaisir s'échappait de ses lèvres, je ne lui laissai pas le temps de reprendre son souffle avant de me glisser en elle en la mordant doucement dans le cou. Mes mouvement de bassins commencèrent très lentement malgré le fait que je sentais qu'elle attendais seulement que je la prenne comme une bête. Je pouvais sentir ses jambres s'enlacer et se resserer autour de ma taille tandis que mes coups de bassins se faisaient de plus en plus insistant, désirant l'ammener ou aucun homme n'avais pu l'ammener aivant.

Mes lèvres parcouraient les siennes, descendant de temps a autre vers ses épaules, sa poitrine tandis que je me délectais de ses cris et ses soupirs de plaisir. J'étais moi même en extase, ne pouvant m'empêcher de soupirer ici et la, poussant des grognements de plaisir a son oreille tandis qu'une des mes main aggripait fermement sa poitrine. Rarement avait n'avait-je vécu un sentiment de communication et de partage aussi intense et j'en étais moi-même surpris.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 26/07/2015
✔ MESSAGES : 181

MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   Sam 28 Nov 2015, 20:44

Tous les chemins mènent au Canada

ft. maksim v. kowalski


« cause your sex takes me to paradise »
Il y avait beaucoup trop longtemps que je n'avais pas satisfait mes pulsions sexuelles. Je n'étais pas le genre de femme à coucher pour le plaisir, sans savoir ou tout cela aboutirait, mais ce soir j'en avais rien à faire. Maksim m'hypnotisais d'une certaine manière, même si j'avais tenté de jouer l'indifférente, j'avais du me résigner au fait que son physique m'attirait énormément. Au diable la petite femme sage, au diable les bonnes valeurs, j'avais envie de sentir mon corps frémir sous ses caresses et j'étais bien servie, alors qu'étendue sur le dos, sa langue butinait en plein coeur de ma fleur. Au bout d'un moment, tout ce que je désirais, c'était de sentir son sexe en moi et je n'avais pas hésité un instant à lui en faire part. Mes mains se posèrent sur les épaules du beau blond avant de glisser le long de son dos, tandis ses lèvres capturaient les miennes pour un nouveau baiser passionné. Son sourire me faisait complètement craquer, c'était comme s'il me disait que tout allait bien se passé, alors que je ne rappelais en aucun cas lui avoir mentionné que j'étais craintive. Maks n'était pas au courant qu'il serait le second à me prendre de cette façon, c'était d'autant plus rassurant.

Alors que sa bouche prenait le chemin vers mon cou, j'avais penché la tête vers l'arrière, lui laissant complètement le champs libre. Je me languissais qu'il insère son engin entre mes cuisses et j'avais l'impression que Maksim prenait un malin plaisir à me faire patienté. Non pas que je n'appréciais pas ses baisers dans mon cou, au contraire, c'était ce qui me donnait encore plus envie que nous ne fassions qu'un, l'espace d'un long moment. Je ne pus m'empêcher de gémir au moment ou il me pénétra tout en douceur. Mes mains quittèrent son dos pour se poser sur le draps, alors que mes doigts s'accrochaient au bout de tissu. Mes jambes se resserrèrent instantanément autour de sa taille, alors que mon rythme cardiaque s'accélérait à chaque coup donné. Je sentais son sexe cogner tout au fond, me donnant l'impression de le ressentir jusqu'au creux de mes reins.

C'était si bon de me sentir ainsi vivante. D'avoir mes sens tout en éveil, d'avoir toutes ces palpitations dans mon ventre. D'avoir chaud, de soupirer, de me sentir bien. Après de longues minutes, alors que la cadence avait ralentit, je m'étais agrippée à Maks, basculant sur le côté pour prendre le dessus. Mon bassin valsait contre le sien, alors que mes mains parcouraient son torse du bout des doigts, jusqu'au bas de son ventre. Puis je me penchai la tête jusqu'à son cou, lui mordillant son lobe d'oreille avant de venir l'embrasser une autre fois. Je m'étais ensuite redressée, prenant ses mains pour les poser sur mes seins et me les malaxer sans cesser mes mouvements de bassin.

code by ORICYA.


_________________

   
my time is not for wasting

   
On my pursuit of happiness I realize that more means less
If I got love, then I am blessed oh why no So I start living while I can And hope the moment in my hands I fly until I learn and land in my home  ▬  Chasing the sun | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Tous les chemins mènent à R... au Canada!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous les chemins mènent à R... au Canada!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Tous les chemins mènent en enfer
» Tous les chemins mènent à R... au Canada!
» coley + tous les chemins n'ont mené qu’à des doutes, pas à rome.
» Tous les chemins mènent au rhum ! ➹ KILLIAN
» Tous les chemins mènent à Rome !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Excelsior :: Other Places :: Other Countries-