AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La cerise sur le gâteau... [Will]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
We keep this love in a photograph...
avatar

✔ INSCRIT LE : 25/07/2015
✔ MESSAGES : 142

MessageSujet: La cerise sur le gâteau... [Will]   Sam 08 Aoû 2015, 19:30



La cerise sur le gâteau...
Will & Swann
I've been saving parts of my heart You can't break me, unbreakable I've been keeping you on my thoughts Don't go scream in fire If nothing is burning This time I'm the fighter Instead of the hurted I keep up these parts of me to remind you You can touch my iron heart if you try to My, my iron heart.

Tout avait commencé par une embuscade. Je m’étais engouffrée dans l’ascenseur et pianotant sur mon smartphone, je tentais de me distraire pour ne pas trop réfléchir au fait que j’étais enfermée dans une cabine d’ascenseur, plus ou moins étroite et qui pouvait tomber en panne à tout moment. C’était la même chose chaque matin et chaque début d’après-midi. A chaque fois que je devais rejoindre mon bureau. Je tentais de bluffer mon esprit pour esquiver l’angoisse. Mais la diversion en ce début d'après-midi fut d’une autre nature.

« Swann ! »

Amber s’était glissée dans la cabine, de justesse, alors que les portes étaient en train de se refermer. Elle me regardait avec son grand sourire, celui qui annonce le « petit » service qu’elle allait me demander et je souriais déjà amusée.

« Ok… Qu’est-ce que je dois faire ? »

La jolie blonde était l’une de mes collègues préférée et une amie. Je ne sais pas trop pourquoi, c’est moi qu’elle avait choisi pour être l’une de ses demoiselles d’honneur et j’avais accepté. Jusque là, à part essayer des robes je n’avais pas fait grand chose. Mais aujourd’hui, je l’avais bien compris, elle allait avoir besoin de mon aide.

« Mike ne peut pas venir pour goûter les gâteaux. Tu sais? La pâtisserie dont je t'avais parlé... En fait il devait se libérer mais il a eu une urgence à l’hôpital et du coup c’est loupé pour cet après-midi. Mais je me suis arrangée avec le pâtissier et je n’ai pas voulu repousser surtout qu’il avait déjà préparé les gâteaux pour nous, logique. Du coup je lui ai dis qu’on viendrait. »

« On… Toi et moi je suppose ? »

« Oui ! Et Mike me fait confiance donc je ferai une présélection et je retournerai gouter avec lui les finalistes. Tu veux bien alors ? »

« Tu demandes à une gourmande de venir goûter des gâteaux gratuitement ? Tu crois vraiment que j’allais pouvoir te dire non ? »

« Non, mais j’ai quand même voulu faire semblant de te demander. »

On échangeait un rire et les portes de l’ascenseur s’ouvraient sur notre étage. Rendez-vous était pris pour 16h, tant pis si on devait se sauver en cachette. De toute façon j’étais la chef de mon service, je pouvais bien m’éclipser quelques heures pour une fois.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Fidèle à mes habitudes, j’avais quitté le building en retard pour rejoindre Amber. Cette fois j’avais une bonne excuse, c’était le travail qui m’avait retardée. La boutique qu’Amber avait choisit n’était pas très loin et à pieds, j’allais rapidement pouvoir la rejoindre. Dans quelques minutes j’allais faire plaisir à mon palet avec des saveurs de fruits et de chocolat entre autre et je pressais le pas rien qu’en y pensant.

J’avais beau avoir été prévenue par Amber, en arrivant devant la vitrine, j’étais redevenue une petite fille avec des yeux émerveillés. Les couleurs, les formes, les goûts qu’on devinait me donnaient l’eau à la bouche. C’était magnifique et ça avait l’air tout aussi bon et je commençais à aimer mon rôle de demoiselle d’honneur. Comparé à l’essayage de robes parfois ridicules, ma mission d’aujourd’hui était un vrai plaisir. Amber avait déjà du entrer. Apparemment, d’après la future mariée, c’était un couple qui travaillait ici. Lui pâtissier, elle gérante. Je trouvais ça encore plus sympathique.
En entrant, je découvrais des vitrines pleines de pâtisseries individuelles ou à partager, des vendeuses et vendeurs qui s’agitaient derrière. Il faut croire que j’étais la seule gourmande de la ville à ne pas avoir encore mis les pieds dans cette boutique. Je me dirigeais vers une vendeuse qui avait l’air libre.
« Bonjour… Je suis désolée, je suis en retard… je viens avec une amie pour goûter des gâteaux pour un mariage… Enfin elle doit être déjà là, elle. Au nom de Campbell ? » Elle me désignait une table, un peu à l’écart et en me retournant, je réalisais qu’Amber était installée juste sous mon nez. Je remerciais la vendeuse et fonçait rejoindre mon amie à côté de laquelle je me laissais tomber sur une chaise. De son côté, la vendeuse était partie prévenir le pâtissier que la mariée était arrivée. Vous visualisez le quiproquo ?
« Désolée, urgence de dernière minute… » « ça va… tu n’es pas si en retard, on avait pas commencé. On va avoir le droit de rencontrer le chef en personne ! » « Cool. » Le temps de quitter ma veste et de laisser mon sac glisser à mes pieds et j’étais fin prête. « J’ai faim en plus… » Ma gourmandise faisait rire Amber qui se penchait vers moi alors que son regard se posait quelques part derrière moi. « Si nous avons toujours les mêmes goûts, y’a pas que les pâtisseries que tu voudrais déguster. » Je fronçais les sourcils, intriguée et me retournait sans être discrète et apercevait celui qui me donnait l’impression d’être le chef des lieux. « Le pâtissier, si c’est bien lui, a du charme, en effet. » Je m’étais retournée vers Amber avec un sourire amusé. « Mais le pâtissier a une femme je te le rappelle. C’est toi qui me l’a dit. » Elle levait les yeux et toute contente de tout savoir – Amber avait un côté miss potin – elle précisait. « Il est juste fiancé… » Et la prenant à revers, je lui rétorquais « Je suis pas sûre que tu aimerais qu’on dise de Mike qu’il est juste fiancé… » Sa tête sur le moment était un pur délice et je souriais amusée, ravie de ma répartie.


© fiche:Mag', gifs:(Tumblr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 25/07/2015
✔ MESSAGES : 20

MessageSujet: Re: La cerise sur le gâteau... [Will]   Sam 15 Aoû 2015, 20:20




La cerise sur le gâteau.

William Griffin & Swann J. Eberhart




------------------------------------------------------------------



Entremets au chocolat, entremets aux fruits exotiques, entremets aux fruits rouges, croque en bouche, mignardises, tartes… Des tonnes de gâteaux étaient étalées sur les plans de travail de la cuisine. J’ai passé ma nuit entière à faire des gâteaux pour une dégustation. Un couple allait se marier et c’est vers moi qu’ils s’étaient tournés pour leurs desserts. Vu leur demande, j’avais rapidement compris qu’ils étaient très difficile et que ça serait surement pas simple pour moi de les satisfaire mais j’avais fait de mon mieux. Tout était prêt, il ne manquait plus l’arrivée des futurs mariés.

Moi-même j’étais fiancé, depuis peu d’ailleurs et je devais avouer que j’étais en quelques sortes inspiré par tout ça mais encore une fois, le couple avait des gouts précis et pas exactement les mêmes que ceux de ma chère et tendre et les miens. D’ailleurs, je me demandais ou je trouverais quelqu’un pour nos gâteaux de mariage. Dans tous les cas, ce n’est pas moi qui les ferai. On aura d’autre chose à préparer, qui prendront plus de temps que le reste et je n’aurai pas le temps de faire des gâteaux pour les invités. Surtout lorsque je vois la liste exhaustive de ma fiancée, Amanda. Elle tient à faire un mariage gigantesque, avec des tonnes d’invités, un feu d’artifice, des colombes, que des choses romantiques mais également que des choses qu’on ne peut pas se payer. Si on organise tout ce que cette princesse voudrait, on ne mangera que des pommes de terre tout le long du repas et même si ses parents nous ont proposé une aide financière, je l’ai refusé catégoriquement. Je ne suis pas du genre à profiter de l’argent des autres même si ces « autres », vont bientôt faire partit de ma famille. J’ai toujours appris à avoir ce que je veux par mes propres moyens. Même si c’est mon père qui m’a financé cette boutique. Enfin, ce n’est pas la même chose. Grâce à ça je peux vivre et peu à peu, je le rembourse à ma manière, et puis après tout c’est mon père. C’est lui qui m’a élevé et je trouve ça normal d’accepter l’aide de mon père.

Je suis passionné de pâtisserie depuis que j’ai rencontré Amanda. Son père a obtenu le titre de meilleur pâtissier du monde suite à un concours qui s’est déroulé en France. J’ai toujours admiré ce qu’il faisait et je devais avouer que je m’entendais à merveille avec la famille de ma fiancée. C’était la seule femme que je n’ai jamais aimé. C’est elle qui m’a sorti de ma galère lorsqu’on était encore que des enfants et c’est elle qui m’a monté vers le haut. Je lui devais tout mais depuis qu’on était fiancés, c’était différent. On était de plus en plus distant l’un vers l’autre et tout était sujet de dispute. J’avais une raison à ça mais c’était un peu stupide a vrai dire. Ca faisait un moment qu’on essayait d’avoir un enfant mais après des centaines d’essais, toujours rien. Je lui avais proposé de consulter pour voir d’où venait le problème mais Amanda n’était pas du même avis. Dès que je mentionnais cette solution, elle s’énervait et elle était capable de rester silencieuse pendant des jours. Elle avait surement peur des résultats que les tests pouvaient donner mais si on n’essayait pas, on ne saurait jamais rien. L’enfant était devenu un sujet tabou et j’essayais au minimum d’y penser ou même de le mentionner. Parfois, j’avais même l’impression que ce n’était pas ce qu’elle voulait mais il m’était souvent arriver de la surprendre en train de regarder des meubles pour une chambre d’enfant ou bien même des vêtements lorsqu’on faisait les boutiques a deux mais à chaque fois, elle faisait comme si rien n’était. Je me posais souvent des questions qui resteront surement sans réponses mais j’espère qu’un jour tout s’arrangera à ce sujet.

Après avoir passé la nuit à faire tous ces gâteaux, je suis rentré chez moi pour prendre une douche et surtout me reposer un peu avant de retourner à la boutique. A peine le temps de souffler que je devais déjà retourner en cuisine pour préparer les gâteaux pour la vente qui n’était pas encore fait. En ce moment, je n’avais pas une seule minute à moi mais plus j’y pensais plus je me disais que dans quelques semaines j’aurai enfin quelques vacances. Finit la farine et le sucre, du moins juste pour quelques jours. Mais pour le moment, il me devait attendre la dégustation et le mariage, si les mariés choisissez ma boutique.

L’heure du rendez-vous approchait et j’étais toujours dans les cuisines à préparer de simples éclairs. Spatule et pot de glaçage, j’étalais du glaçage au chocolat, vanille, nature sur la pâte à choux allongé lorsqu’on entra dans la cuisine. « Chéri, la mariée est arrivée. » « D’accord, j’arrive alors. » Je laissai ma spatule sur le comptoir de la cuisine avant d’aller me laver les mains et avant de rejoindre l’intérieur de la boutique. La mariée était installée, avec une autre femme. Ça aurait pu être un mariage unisexe mais impossible, j’avais reçu le mail par le marié. Alors maintenant, laquelle était la future mariée…? Je m’approchai d’elles, sourire sur les lèvres. Une fois devant les deux jeunes femmes, je leur tendis ma main, ne me défaisant pas de mon sourire. « William Griffin. Le chef pâtissier et patron de cette boutique. Veuillez me suivre s’il vous plaît. » Les pâtisseries étaient dans la cuisine et on serait beaucoup mieux à l’arrière qu’à la vue de tous les passants et clients. « Asseyez-vous » Je leur désignais deux tabourets qui étaient devant l’immense plan de travail qui se trouvait en plein centre de la cuisine puis partit quelques secondes pour aller chercher les gâteaux qui attendaient depuis le matin même dans l’une des chambre froide. Le croque en bouche arriva le premier avant que je n’aille chercher le reste des entremets. Amanda nous avait préparé des petites assiettes avec des petites fourchettes et également des verres d’eau pour qu’elle puisse se rincer la bouche entre chaque gâteau. M’appuyant sur le comptoir, je les regardait une a une, espérant que ce soit la mariée qui réponde a ma question.

« Par lequel on commence ? »




© Psycho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
We keep this love in a photograph...
avatar

✔ INSCRIT LE : 25/07/2015
✔ MESSAGES : 142

MessageSujet: Re: La cerise sur le gâteau... [Will]   Dim 16 Aoû 2015, 03:39



La cerise sur le gâteau...
Will & Swann
I've been saving parts of my heart You can't break me, unbreakable I've been keeping you on my thoughts Don't go scream in fire If nothing is burning This time I'm the fighter Instead of the hurted I keep up these parts of me to remind you You can touch my iron heart if you try to My, my iron heart.

J’avais serré la main du beau pâtissier pour le saluer, nous présentant au passage, et je devais avouer que son sourire ne lui enlevait rien de son charme. Bien au contraire. Et j’avais pu croiser ses jolis yeux bleus et je devais avouer que sur le coup j’avais du mal à rester indifférente à son regard. Ma main avait du rester dans la sienne un peu plus longtemps que pour une poignée de main normale car Amber me jetais un drôle de regard alors qu’on suivait le chef pâtissier dans sa cuisine. J’avais prétendu ne pas comprendre son air malicieux alors que je me hissais sur l’un des tabourets où William nous avait invité à prendre place. Je sentais le regard perçant d’Amber me fixer et finissait par lui faire les gros yeux. « Arrête de me regarder comme ça… » « Comment ? Comme ça ? » Elle me regardait avec un air béat exagéré comme un chien devant un carré de chocolat (délicieusement attirant mais interdit et dangereux) « Tu préfères quand c’est lui qui te regarde comme ça ?» Je prenais un air choqué devant tant d’exagération et levait les yeux au ciel. « Tu racontes n’importe quoi. Il ne m’a pas spécialement regardée… » «  A d’autres… » Au sourire en coin qu’Amber affichait, je savais que je n’avais pas pu dissiper les idées qu’elle était en train de se mettre en tête.
William était revenu et c’était là que notre débat prenait fin. Devant nous, il déposa le croque en bouche et la gourmande que j’étais se sentais déjà affamée. Je devais avoir une vraie tête de goinfre parce qu’Amber ne manquait pas de me taquiner. « Ne dévore pas tout hein ! Je te vois déjà baver d’envie ! » Je partageais son rire alors que William ramenait encore tout un tas de dessert et gâteaux. Je ne savais plus où donner de la tête et face à autant de choix, répondre à la question du pâtissier relevait presque du casse-tête. Pourtant, je me tournais déjà vers l’entremet aux fruits rouges. « Fruit rouge… J’aime trop ! » Il y en a qui ne juraient que par le chocolat, moi je ne résistais pas à un dessert au fruits rouges. C’était un vrai pêché mignon et je craquais trop facilement pour une tartelette aux framboises par exemple. Vivre à Paris m’avait trop souvent permis de profiter des gâteaux que les boulangeries françaises pouvaient proposer. A part les desserts aux fruits rouges, je ne résistais pas à un Paris-Brest. « On va suivre madame la gourmande alors ! » On échangeait tous les trois un sourire amusé et la dégustation commençait officiellement. En le voyant nous observer je me sentais gênée. J’avais peur de ne pas aimer certaines choses – ça pouvait arriver pour une question de goût, je ne doutais pas du talent de William – et que ça puisse se lire sur ma tête. « C’est perturbant de se sentir aussi observées. » Je souriais amusée alors que je venais de savourer avec plaisir le morceau d’entremet aux fruits rouges. « Celui-là est excellent… Vraiment… Si tout est comme ça, ça va être compliqué de choisir… » Parce que trêve de plaisanterie, j’avais vraiment fondu dès la première bouchée. Comment avais-je pu ignorer l’existence de ce paradis de la pâtisserie. Je ne retenais pas les compliments parce que quand quelque chose est délicieux, il faut le dire.
« Ensuite ? A ton tour de choisir Amber… » Je la voyais hésiter tout autant que moi dans son choix. On finirait par tout goûter de toute façon mais tout était si appétissant qu’il était compliqué de choisir par où commencer ou continuer. Elle décidait de goûter au gâteau au chocolat et même si je craquais un peu moins pour celui-là, la qualité, les saveurs et la légèreté était là. Moi qui faisais cramer un cordon bleu 9 fois sur 10, j’admirais les gens capable de cuisiner ou de pâtisser. « J’adore celui-là aussi… » Je ne pouvais pas contredire la mariée, de toute façon le choix lui revenait. Mais si elle adorait tout, elle n’allait pas réussir à choisir…
La jeune femme de tout à l’heure entrait dans la cuisine, s’excusait de nous déranger et je n’aurais pas su dire quel détail les avaient trahis mais je comprenais qu’il s’agissait de la dite fiancée. Amber avait du le sentir aussi. La jolie demoiselle avait besoin de lui en vente pour 2 petites minutes et nous étions invitées à continuer de déguster tranquillement. A peine le couple sorti de la cuisine qu’Amber me souriait avec son air de sale gosse. « Ils vont même pas ensemble ! T’as tes chances ! » « Ce que tu peux être mauvaise langue et chiante! Tais-toi et goûte donc un autre gâteau… On est là pour trouver ton dessert pour le mariage je te signale ! Pas pour me trouver un mec ! Alors mange ! Et arrête ton petit manège ! » Elle attrapait une assiette avec un gâteau aux fruits exotique et on se lançait dans la dégustation. J’avais dégainé la première si bien qu’au moment d’avaler une première bouchée, Amber prenait le temps de me faire une énième remarque. « Tu peux dire ce que tu veux… Y’a pas que les gâteau que tu voudrais goûter hein… » Comme dans les films, j’avalais de travers, ne m’attendant pas à ce qu’elle glisse quelque chose comme ça alors que William revenait. Il n’avait pas du entendre, heureusement, mais prise par surprise j’avais failli m’étouffer. Mais au lieu que ça passe, je n’arrêtais pas de chercher ma respiration en toussant comme pas permis alors que le pâtissier revenait. Elle voulait ma mort avec ses sous-entendus !


© fiche:Mag', gifs:(Tumblr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La cerise sur le gâteau... [Will]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cerise sur le gâteau... [Will]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cerise sur le gâteau|| Evan
» Le château de Fougères
» Festin au château (suite)
» [Aisne(02)] Château de Coucy
» Britany, domestique au château d'Émeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Excelsior :: New York City :: Manhattan :: Autres rues et avenues-