AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête} Lucas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
✔ INSCRIT LE : 17/07/2015
✔ MESSAGES : 67

MessageSujet: Le calme avant la tempête} Lucas   Sam 29 Aoû 2015, 21:38


Le calme avant la tempête

Aujourdhui, je n'avais pas vraiment eu une grosse journée. L'unité était partie sur une affaire de vol, j'attendais justement le suspect pour l'interroger. Notre étage était désert, j'étais arrivée tôt, car j'avais une tonne de dossier qui patientait depuis quelques jours sur mon bureau. Des rapports à remplir, des interrogatoires a retranscrire sur papier, des dépositions prêts à envoyer en cour cette après-midi. J'avais une journée chargée, mais chargée au poste.. pas de poursuite, pas de tueur qui nous menace avec un flingue ou encore des cadavres à envoyer à la morgue suivi d'une visite à la famille pour apprendre la mauvaise nouvelle. Mes collègues étaient partie pendant que je me servais mon café caramel bien chaud.

Les heures avançaient et j'étais nettement productive, si bien que j'eus le temps de tout envoyer les rapports et de faire archiver quelques dossiers avant même que le suspect arrive au commisariat. Puis, j'eus soudainement l'envie de regarder les enquêtes en cours pour l'unité des homicides, savoir si je pouvais leur apporter mon aide. Enfin, rien de bien pertinent à faire aujourd'hui.

En pleine après-midi, je fus appelée au comptoir du premier étage. C'était mon suspect, j'en étais certaine. Bien que j'étais rapide pour piéger les pires criminelles, je dois avouer que mon équipe n'était pas mal non plus. En descendant les escaliers, je me surpris à m'emballer et à sourire, comme quoi j'avais enfin quelque chose à faire. Puis, lorsque j'arrivai en bas, l'inspecteur Daniels me fit signe de me retourner, que j'avais de la visite. Une grande dame blonde, habillée d'une façon un peu coincé et d'un air assez rigide se tenait devant moi l'air pressé. Comme pour se débarasser d'une patate chaude. Puis, juste à ses côtés, un petit bonhomme pas plus haut que quelques pommes était assis à jouer avec une console. Je fus soudainement perplexe, ces gens ne s'étaient aucunement annoncé de ce que j'avais pu comprendre, en plus de ne pas les connaître... À moins que mon passé de junkie me fit oublier quelques bouts de ma vie, je ne connaissais ni cette femme ni ce petit garçon. Expressément, je me présentai en avançant ma main vers la dame en guise de poignée:

- Agent Alex Parker, je suis enchantée, qu'est-ce que je peux faire pour vous?

- Bonjour agent Parker, je suis Olivia Clarks, je m'occupe du département de la protection de la jeunesse, je suis en mandat d'assurer aux enfants orphelins un logis, et ce, le plus possible dans la famille. Je vous présente le petit Lucas.

Je ne comprenais toujours pas les raisons de leur venue au poste. Je souriais au petit Lucas en me penchant sur lui

- Salut toi !  

Puis en me relevant, je me permis demander à cette madame Clarks en quoi je pouvais leur être utile. Les paroles que la directrice de la protection de la jeunesse fit mention par la suite me traumatisa au plus au point. Tout mon passé me traversa l’esprit et j’en ressentis les frissons jusqu’au bout de mes orteils. Pour éviter que des petites commères passe par là, j’interrompai la discussion et proposai d’aller dans mon bureau. En leur faisant passer par l’escalier, je regardai le petit complètement déboussolée, étant  certaine d’avoir mal compris ce qu’on m’avait.

Je fis assoir madame Clarks sur la chaise devant mon bureau pis empruntai celle d’un collègue et l’approcha pour donner siège à Lucas. En leur offrant une quelconque boisson, j’enchaînai avec la discussion entreprise plus tôt :

- Alors, pour reprendre où nous étions, je ne comprends toujours pas ce que vous faites ici, vous me dites que Lucas fait partie de ma famille, alors que moi j’ignore tout de la mienne… Mes parents sont morts alors j’étais à peine née, et je ne savais pas du tout s’ils avaient des frères et des sœurs…

- C’est pourquoi je suis ici avec des documents. Voici les parents qui ont abandonné le petit Lucas, dit-elle en me donnant des photos qui datait largement de plusieurs années. Curieusement, en faisant des recherches, je vis que la mère du petit était la sœur de votre défunt père et…

- Non… non attendez. Vous venez ici, sur mon lieu de travail pour me parler de ma famille, que je n’ai jamais connu, qui sont morts en me laissant là toute seule, séparée de mon frère et ma sœur, et dont j’ignore complètement la généalogie vous voyez. Et puis quoi encore… vous allez me demander de m’occuper de lui?! Il n’en est surtout pas question.

Dis-je en me levant. Je paraissais sans doute pour la pire des sans cœur. Je n’avais jamais eu de nouvelles de ma famille, personne ne nous avait réclamé auparavant, et je ne me voyais pas du tout m’occuper de ce mome, alors que moi-même j’avais de la difficulté à m’occuper de ma personne. Et avec le boulot en plus, je termine très tard, parfois l’enquête oblige de continuer en pleine nuit, enfin… non non non …. Je pris la peine de vouloir les reconduire jusqu’en bas, quand ce qu’on me dit par la suite me fendit le cœur…


_________________


Dernière édition par Alex D. Parker le Lun 14 Sep 2015, 00:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 24/08/2015
✔ MESSAGES : 39

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête} Lucas   Lun 31 Aoû 2015, 15:32

Le calme avant la tempête


Lucas Lewis | Alex D. Parker




-----------------------------------------------


C’était un bel journée ensoleillée. La lumière qui filtrait dans la chambre était douce, rien de telle pour apprécier de se lever, si il n’y avait pas se petit hic, se problème que je fuyais autant que possible. On est mercredi, ce qui veut la journée des familles en quête d’un enfant. Ty un grand et mon meilleur ami allait quitter l’orphelinat prochainement vu son âge, je pensais pouvoir partir avec, grande erreur.

 
Après avoir fait mon lit et ma toilette, je descendis au réfectoire prendre mon petit déjeuner. La directrice demandait a ce que j’aille dans son bureau après mon repas prit, je me tourner vers Tyler dit Ty :
 
« Elle me veut quoi, j’ai rien fait de mal »
« Lucas, allait dans le bureau du dragon est rarement bon, mais qui sait si ce n’est pas ton tour "

 
Sa réponse ne satisfait guère, je décidais de prendre tout mon temps pour manger.ne fois dans son bureau elle prit un regard doux, et me sourit et dit d’une voie enjoué :
 
« Mon petit Lucas grande nouvelle, tu ne va pas assister à la journée des familles, on a peut trouver un membre de ma famille »
«  Je suis pas petit, j’arque un sourcil, un membre de famille ? Euh jusqu'à preuve du contraire on sait qui elle est, je fus trouvé dans les toilette de grand central »
« Oui je sais passons, tu te souviens du docteur Lance, il t’a fait une prise de sang, il l’a fait analyser, et il y a une concordance, bon ce ne sont directement ton père ou ta mère, mais une cousine »
 
J’écoutais, j’étais très perplexe, je ne voulais autre de joie ou me montrer pas content. Mais j’essayais d’analyser la situation, ici on de mande si on peut réfléchir, alors je dis :

« Et elle pense quoi, ma cousine ? »
« Elle ne sait rien pour le moment. »
 
Oui ce n’est pas la réponse que je voulais, mais je ferais avec, je ne pus rien dire, la directrice reprit :
 

«  Lucas tu te souviens de madame  Olivia Clark l’assistante du département de la protection des mineurs ? »
«  La veille peau ? »
« Lucas Lewis ! »
« Pardon oui m’dame »

*Comment l’oublier*
 
La directrice m’expliquait alors mon programme pour la journée matinée habituelle, ce qui veut dire la passer avec Tyler, l’après midi j’irais en balade voir ce membre de la famille, quelle chance, pour une fois que je peux sortir de ce lieu je ne vais pas me plaindre. Finalement la journée passa tés vite et madame Clark m’emmena au poste de police, bizarre. Alors qu’elle s’occupait de faire son job, je m’assis sur un siège et sortie ma DS, je coupais le son et me mit à jouer.

 

Une femme policière arriva elle parlât avec madame Clark et me saluât, je relevais la tête lui fit un beau sourire et hochant la tête je répondis :
 
"Merci vous »
 
La policière nous emmena à son bureau, j’avais les yeux qui allait partout, une première pour moi, mon jeu n’avait plus aucune importance, mais il était vide son commissariat pas normal. La discussion entre les deux femmes prit alors une tournure pus animée, tout ce que je compris c’est que la femme policière serait de ma famille, mais quelle veut pas de moi :
 
« Ce n’est pas grave, on ne veut pas de moi comme amis, alors pourquoi on voudrait de quelqu’un comme moi dans sa famille, après tout si mes parents mon abandonné dans des toilettes y a une raison je dois faire partit d’une famille »
 
Je séchais une larme qui coulais sur ma joue du rêver de ma mains, puis les larmes aux yeux je dis :
 

« Madame Clark, on peut rentrer on n’a besoin de rester ici »  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 17/07/2015
✔ MESSAGES : 67

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête} Lucas   Lun 14 Sep 2015, 01:23


Le calme avant la tempête

Ce petit, bien que j’étais si perdue, me fit me sentir extrêmement coupable de mes paroles. Mais tout s’était tellement passé rapidement… 5 minutes et je découvrais des tonnes de choses au sujet de ma famille et avec tout ce que je pouvais vivre, je ne me voyais pas du tout m’occuper d’un gamin. Mais étant de nature sensible, la larme qu’il avait essuyé sur sa joue ainsi que ses mots, qui pour un gamin de 7 ans, m’étonnèrent… Je voyais bien qu’il souffrait d’être si seule, qu’il souffrait qu’on ne lui accorde pas plus d’attention, qu’on ne l’aime pas.. Je paraissais d’une sans cœur, comme si j’avais un cœur de pierre alors que j’avais été à sa place il y a plusieurs années et malheureusement, il était trop tard lorsque Obs m’avait pris sous son aile… j’étais déjà dans la misère et la drogue. Voulais-je vraiment cela pour ce petit, surtout pour un membre de ma famille ayant subit le même sort que moi?!

Debout, mes mains appuyées sur le bureau, je soupirai et regardai les deux inconnus prendre le chemin de la porte. Il venait de l’orphelinat, et qui dit orphelinat, dis probablement mauvais traitement ou bon… les enfants sont peut-être considéré comme des numéros et tout. Enfin… avant qu’ils n’eurent le temps de traverser le seuil, je m’exclamai :

- Écoutez eum… attendez…

Tout me paraissait si … enfin j’étais dans le néan et je ne savais pas vraiment quel chemin je devais prendre avec Lucas. J’étais donc sa cousine, quelque chose comme cela… mais pourquoi pas être plutôt son amie… Et je savais ce que pouvait être la suite. Madame Clarks le dragon allait probablement me mettre la pression pour le prendre chez moi… pour s’en débarassez, alors que je ne suis aucunement prête à cela… M’enfin, je crois que j’avais un plus grand souci du bonheur du petit que du mien… Je m’avançai près de lui et me penchai pour lui expliquer ce pourquoi j’avais réagis ainsi :

- Tu sais Lucas, eum.. la minute que tu m’as regardé, j’ai tombé sous le charme. Je t’aime déjà, mais…. Je suis seulement sous le choc de voir qu’il me reste des membres de ma famille quelque part. Et je ne suis peut-être pas la meilleure personne pour t’aider à te tracer un chemin dans ce monde…

Non mais comment expliquer à un petit garçon ce que des adultes ne sont même pas capable d’assumer dans leur choix. Et le regard que pouvait me lancer cette garce de Madame Clarks… ce regard hautain qui me faisait vomir.. je pouvais bien lui en coller et lui faire avaler ses tailleurs, sa jupe si droite et ses perles trop blanches pour son teint. Le visage du petit s’effaçai de plus belle, mais je repris la parole aussi vite afin d’éviter d’autres petites larmes :

- Mais on peut bien essayer.. ! Je ne peux pas te garantir que tu seras toujours avec moi, mais j’veux bien qu’on apprenne à se connaître toi et moi, ça te dirait?

Lui dis-je avec mon sourire le plus réconfortant. En levant mes yeux vers la dame, je pus voir un mince sourire de soulagement qui pouvait témoigner qu’elle espérait bien s’en débarrasser, et cela m’énervait au plus haut point.

- J’ai une idée, laisse-le moi pour le reste de la journée, mon équipe n’est pas là et j’ai presque fini le boulot. On se commandera une pizza si on a faim! Je vous remercie, ma collègue au bout du couloir va vous raccompagnez.

Je fis un clin d’œil au petit avant de fermer les portes derrières les talons du dragon. Puis j’émis un petit rire en regardant Lucas :

- Tu ne trouves pas qu’elle a l’air d’un dragon?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 24/08/2015
✔ MESSAGES : 39

MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête} Lucas   Mer 16 Sep 2015, 19:42

J’avais bien tout écoutais ce qu’elle venait de me dire. On allaient repartir madame Clark et moi, mais elle nous retint. Elle m’aimait comme elle disait, elle était sou mon charme, je sais je suis irrésistible. Elle parlât d’une histoire de chemin dans le monde. Elle me demanda la permission pour qu’on fasse connaissance, je hochais la tête en signe de coopération sur ce point. Elle réussit en quelques mots à faire partir mon accompagnatrice, ça faut qu’elle me l’apprenne, je souris faiblement à  son clin d’œil. Sa remarque que sa ressemblance à un dragon, me fit éclater de rire :
 
« C’est clair ! »
 
Des pizzas quel excellente idée, une vrai dans un vrai restaurant italiens, pas une des ces pizza surgelés qui servent à l’orphelinat. On était de la même famille l’observait cherchant des ressemblances du point de vue physique. Puis je chassais cette idée de ma tête et lui dit un peu gênais :
 

« Tu as dit m’aimer être sous mon charme, je suis content de cela, mais voilà entre nous ça ne marchera pas, tu est trop veille et j’ai déjà quelqu’un, désolé, mais on peut être ami non ? »
 
Le plus drôle si je puis dire, c’est que j’étais sérieux et sincère dans mes propos. Je sautais en bas de ma chaise et lui dit :
 
« On va où ? J’aime les pizzas, et j’adore trop les glaces »
 
Je lui fit un beau sourire et peu taquin est espiègle, le tout  remplit de sous entendu, j’avais une après midi libre, sans être sous la surveillance des membres du personnel de ces coincé de l’orphelinat, je vais en profite un max. On devait faire connaissance donc je commence :
« Tu as un mari ou un petit ami ? Une personne que tu aime autre que moi. Des enfants ? Pourquoi tu est policière et pas en uniforme ? Tu me donne ton badge ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le calme avant la tempête} Lucas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme avant la tempête} Lucas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme avant la tempête
» Le calme avant la tempête ?
» Le calme avant la tempête [Intrigue 8]
» Le calme plat avant la tempête [PV Melodia Shūhebi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Excelsior :: New York City :: Manhattan :: NYPD-