AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
✔ INSCRIT LE : 12/06/2017
✔ MESSAGES : 80

MessageSujet: Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !    Mar 13 Juin 2017, 23:35


J’avais bossé en journée pour une fois. Au King’s Tavern, pub typique où l’on servait des plats typiquement anglo-saxon, la journée avait été animée. J’étais soulagée de pouvoir enfin rentrer chez moi quand un type à l’allure de coursier entrait dans le bar. Après avoir accosté un de mes collègues, il se dirigeait vers moi d’un pas décidé. « Neela Sheppard ? » « Oui ? » « Vous avez été assignée. » Et le type repartait après m’avoir remis la notification. En dépliant le papier je découvrais que j’étais poursuivie pour plagiat. Je tombais des nues, ne comprenant rien à cette attaquer. Je n’avais jamais plagié qui que ce soit.

J’avais appelé un ami, digne de confiance, qui bossait dans la musique et avait connu déjà une attaque de ce genre. Je lui vais donc demandé conseil et il m’avait orienté vers un certain Mael Peters. J’avais donc appelé à son cabinet, avait expliqué brièvement ma situation à la secrétaire qui avait réussi à me trouver une place pour un rendez-vous en fin de journée le lendemain. D’ici là, j’avais retourné ma maison et fouillé les cartons où je rangeais mes carnets noircis de mes notes de création. J’avais également des enregistrements et des preuves d’enregistrement de mes créations à l’ASCAP (équivalent américain de la SACEM).

Le lendemain, j’étais arrivée quelques minutes en avance mais pas trop, juste ce qu’il fallait. Mon dossier à la main, j’espérais que cet avocat me confirmerait l’absurdité de cette accusation. J’avais beau me savoir honnête dans toute cette histoire, la mauvaise publicité que cela pouvait me faire m’inquiétait un peu. J’étais pas forcément connue du grand public, juste peut-être des fans qui s’intéressaient aux auteurs et compositeurs de chanson. Dans le milieu de la musique par contre, ma réputation n’était plus à faire. A l’image de Sia avant même qu’elle explose vraiment aux yeux du grand public. Sauf que moi, je l’aimais mon anonymat. J’aimais qu’on ne parle pas de moi. Je n’avais pas envie que ça change parce qu’on m’accusait d’avoir plagié un tube qui passait actuellement à la radio alors que c’était une création absolument originale que je n’avais volé à personne.

Nerveuse, je jouais avec l’attache de mon dossier, jetant des coups d’œil régulier à mon téléphone. L’avocat avait du retard, je ne m’en formalisais pas, je m’y attendais. C’était comme aller chez le médecin, les heures de rendez-vous étaient rarement respectées. Observant la décoration de la salle d’attente je repensais à ce qu’on m’avait dit au sujet de maître Peters. Même si aujourd’hui sa réputation avait été quelque peu redorée, il avait représenté des gens peu recommandables. Je croyais aux secondes chances, aux nouveaux départs mais il fallait avouer que sur le coup, je n’avais pas été très rassuré. Mais puisqu’on m’avait fortement conseillé de faire appel à ses services, j’avais décidé de leur faire confiance. C’était un peu bizarre qu’un avocat aussi réputé se retrouve dans un petit bureau perdu au milieu d’autres bureaux d’affaire. Je l’aurais imaginé, avec son palmarès, à la tête d’un important cabinet où des tas d’avocat juriste et autres professions du doigt s’agiteraient comme dans une fourmilière.

_________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 13/06/2017
✔ MESSAGES : 4

MessageSujet: Re: Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !    Jeu 15 Juin 2017, 09:59

« ...je crois simplement que ma cliente attend des excuses. Faîtes vous pardonner, très cher, en toute sincérité. Aucun montant n'égale l'amour que vous éprouvez l'un pour l'autre. Votre mariage ne se mesure pas en dollars... n'est ce pas ? »

J'ignore superbement l'autre avocat installé face à moi, mais sa mimique déconfite se reflète dans la fenêtre et je suis trop heureux de voir que ma tactique le laisse sans voix. Son client, plus désarmé encore, regarde son épouse avec étonnement. Il était persuadé qu'elle s'acharnait pour l'argent, or, je viens de démonter la stratégie de son avocat sans que la belle ne démente.

« ...il n'y a que toi. Oublions cette histoire mon cœur. Je... mettez fin à tout ça. »

Me supplie t-il en se jetant sur les mains de sa bien aimée. Prenant le temps de savourer, je regarde mon adversaire, puis feins la totale compassion pour les tourtereaux.

« Évidemment, vous n'avez plus de temps à perdre ici. »

Enfin le second juriste a trouvé une parade et je le vois entrouvrir les lèvres. Je frappe avant :

« Faîtes la paix, votre épouse s'est engagée à régler nos deux honoraires en guise de bonne foi. »

Cette fois, l'autre s'apaise et rend délibérément les armes. Tant qu'il est payé... Je quitte la salle de conciliation du géant cabinet à la hâte. Je ralentis simplement l'allure pour confirmer auprès de Lisa, la secrétaire, notre rendez-vous du soir.

« Comptez sur moi maître Peters. À ce soir... »

Sur le trajet du retour je prends le temps de m'offrir un cappuccino que je sirote en jetant un œil au journal. Je n'ai pas eu une minute. Une fois dans l'ascenseur je retire ma veste et salue la secrétaire dès que les portes s'ouvrent sur son joli décolleté. Cliché, mais efficace.

« Miss Sheppard elle là. »

« Ok. Laissez moi cinq minutes et faîtes la entrer, merci. »

Je remets un peu d'ordre sur mon bureau, ouvre une page vierge de traitement de texte sur l'ordinateur avant de replacer le fauteuil devant la table. Voilà. La fenêtre laisse entrer un courant d'air rafraîchissant que j'atténue légèrement. Quand la porte s'ouvre sur la jeune cliente, je me lève aussitôt pour la saluer. Je m'avance en lui présentant une main assurée et un sourire radieux avant de jeter un œil sur le mot griffonné sur le dossier : plagiat.

« Bonjour madame Sheppard. Je vous en prie, asseyez-vous. Un café ? Un verre d'eau ? »

Je satisfais sa demande avant de reprendre ma place. Décontracté, à l'écoute, courtois. Je suis dans mon élément.

« Alors dîtes moi, en quoi puis-je vous aider. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 12/06/2017
✔ MESSAGES : 80

MessageSujet: Re: Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !    Ven 16 Juin 2017, 00:43

La secrétaire était venue me chercher, toujours armée de son joli sourire accueillant. Je l’avais suivis jusqu’au bureau où elle me faisait entrer. Mael Peters s’était retourné vers moi avant de venir à ma rencontre, un grand sourire sur le visage. J’avais serré sa main, me posant la question comme à chaque fois de savoir si je serrais trop ou pas assez la main. Pour avoir l’air en confiance sans être trop ferme. C’était débile de se poser autant de question pour une poignée de main mais c’était le genre de questions existentielles que j’étais capable de me poser n’importe quand. « Bonjour monsieur Peters. Merci de me recevoir. »

Je m’installais dans l’un des fauteuils confortables, face à son bureau et posait le dossier sur mes genoux. La nervosité ne m’avait pas lâchée mais elle était redescendue d’un cran. C’était toujours comme ça avec moi : je flippais comme une malade avant un événement important mais une fois entrée dans le vif du sujet, je ne réfléchissais plus. Plus trop du moins. « Un verre d’eau, ça ira très bien, je vous remercie. » Pas la peine de refaire grimper ma nervosité avec de la caféine. Ça attendrait après le rendez-vous.

Je le remerciais pour le verre d’eau avant de l’observer s’asseoir en face de moi. Je baissais les yeux sur le dossier, l’ouvrais et en sortait la plainte déposée contre moi. « Je suis accusée de plagiat. » Je lui tendais la missive et entreprenait d’exposer la situation. « Je suis auteur compositeur… Un des titres que j’ai écrit et composé avant de l’offrir à un artiste vient de sortir et on m’accuse de l’avoir copié. » Un peu maladroitement, je lui tendais mon dossier, rangé et classé à la perfection – j’étais un peu maniaque pour ce genre de truc alors que je pouvais être totalement bordélique pour d’autres. « Y’a les preuves de dépôt du texte et de la composition à l’ASCAP. Vous avez aussi des copies de mes carnets dans lesquels j’ai noté mes idées qui ont servies pour l’écriture de cette chanson. Il y a les dates sur les pages, j’aime bien les noter à chaque fois. Vous avez la version définitive du texte et des accords avec la date. Je sais qu’on peut dire que j’ai falsifié et créé cette preuve mais… » Mais j’étais impuissante. « J’ai une certaine réputation dans ce milieu. » Je me mettais à rougir, me mettre en avant n’était pas vraiment mon genre mais je voulais que Mael prenne mon cas au sérieux et juste pas comme une petite affaire sans importance. « Je n’ai pas envie qu’on me colle une étiquette de voleuse alors que je suis la créatrice originale de ce morceau. » J’appuyais mon discours d’un regard. « Un ami à moi m’a parlé de vous, il m’a dit que vous pourriez m’aider… Vous le pouvez ? » On sentait ce besoin urgent d’être rassurée. Cette affaire, même si je me savais innocente, me faisait flipper comme jamais.

_________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 13/06/2017
✔ MESSAGES : 4

MessageSujet: Re: Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !    Ven 16 Juin 2017, 20:08

Inutile de lui forcer la main, la jeune femme m'expose son problème sous toutes les coutures et plus encore. J'apprécie. Je hoche tranquillement la tête en prenant deux trois notes pour ne pas risquer d'avoir l'air ennuyé. Souvent, les clients pensent que leur raisonnement est la clé, ou du moins, qu'il apporte la matière dont j'aurai besoin pour les tirer d'affaires. Rester les bras croiser est rarement bien pris, aussi, je m'applique à ne pas perdre une miette du discours de Neela.
Et puis, c'est un résumé parfait qui me plonge dans le bain avec efficacité. Lorsqu'elle m'interroge, je ne détourne pas mon regard sérieux, solide, et j'acquiesce avec fermeté.

« Bien sûr. »

Etre avocat c'est encaisser de nombreuses critiques et sales réputations, d'autant plus si l'on prend la défense des mauvaises personnes. je n'ai jamais défendu un criminel en réclamant sa liberté. Je n'ai jamais plaidé la cause des méchants pour leur éviter d'être sanctionné. Je représentais leur défense, car nous avons tous droit d'être défendu. Parfois j'ai réussi à obtenir des peines jugées par le public comme injustes puisque trop légères. Cependant le petit peuple se permet de juger depuis son canapé devant la télévision avec pour seuls arguments ceux que la presse veut bien donner !
J'assume chacun de mes procès. Et oui, j'ai la réputation d'être l'avocat du diable parce que, lorsque je défends mes clients, je vais jusqu'au bout. Pour l'argent ? Oui. Le renom ? Aussi. Et non, pas toujours avec sincérité.
Jusqu'à présent je n'ai jamais eu honte de mon travail car, pour les criminels qui n'avaient aucune circonstances atténuantes, juste des actions horribles, j'ai simplement fait acte de présence en attendant la sanction.

Neela Sheppard représente une affaire très différente. Pas moins importante ceci dit. Je ressens sa détresse et en fait une motivation supplémentaire.

« J'aurai deux trois questions...  »

Je fixe un instant mon carnet avant de relever les yeux sur elle.

« Les informations dont disposent l'ASCAP, m'autorisez-vous à les réclamer ? Mentionnent-elles ce "cadeau" à un artiste ? Comment réagit ledit chanteur, à ce propos ? »

Je lance plusieurs recherches simultanées sur mon PC pour être précis et totalement imprégné du contexte avant de mentionner un détail pas si négligeable en ouvrant la plainte qu'elle me tend :

« Qui vous attaque ? »

A-t-elle des ennemis ? C'est fort probable. Artiste discrète voire méconnue, soit, mais elle a bien évoqué sa réputation dans le milieu et les gens d'un même monde se font toujours du tort ;

_________________

♦️ “Il n'est bon avocat qui ne mente en plaidant.”
♦️ “C'est quand les gens commencent à dire la vérité qu'ils ont souvent le plus besoin d'un avocat. ”
♦️ “Il y a des avocats dont, les choisir, équivaut à un aveu de culpabilité.”
@Shiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
✔ INSCRIT LE : 12/06/2017
✔ MESSAGES : 80

MessageSujet: Re: Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !    Ven 16 Juin 2017, 22:01

Apparemment, il allait pouvoir m’aider. Je comprenais qu’il prenait mon affaire et qu’il acceptait de la défendre. C’était déjà un soulagement de savoir que quelqu’un m’aiderait à rétablir la vérité. D’ailleurs il commençait par annoncer des questions et je l’observais, attendant qu’il m’interroge. Je répondais alors du mieux possible. « Oui, vous pouvez réclamer les données de l’ASCAP. Vous avez mes documents dans le dossier, toutes les informations nécessaires pour tout réclamer à l’organisme. » Il aurait comme ça les deux exemplaires de mes dépôts de chanson. « En fait quand on offre un texte à un artiste, il est noté comme interprète original dans la base de données de l’ASCAP. Je suis créditée comme auteur-compositeur et lui comme interprète… » Quand à la réaction du chanteur, j’avais réussi à le contacter la veille. « Il m’a dit qu’il avait confiance en moi et qu’il savait que je n’avais plagié personne. Il me fait confiance. » Il avait trouvé bonne l’idée de faire appel à un avocat et de défendre mes droits sans hésiter. « Sauf que si lui me croit, d’autres pourraient ne pas être du même avis. » Ce milieu était sans pitié, même quand on n’était pas un artiste connu. Les gens étaient prêts à vous écraser. J’étais une auteur compositeur connue et le succès attirait parfois l’hostilité des gens jaloux. C’était probablement le cas dans cette affaire.

« James Hamilton. Je ne l’ai jamais rencontré mais nous avons été en compétition de façon indirecte pour la bande originale d’Hunger Games. Nous avions chacun écrit et composé une chanson pour deux artistes différents et c’est mon morceau qui a été retenu. » Et je me souviens qu’à l’époque, Hamilton avait été amer. Mais ça commençait à dater à présent, à croire qu’il avait la rancune tenace. « S’il attaque… Il est censé avoir de quoi prouver qu’il est l’auteur original… » On sentait l’angoisse dans ma voix. « Mais c’est impossible. Je vous jure que c’est impossible… » Il avait peut-être trafiqué des preuves ? ça me rendait malade de me faire attaquer comme ça par ce goujat.

_________________
☼ Take an angel by the wings, Ask her for the strength to stay ☾

On est des enfants de la nuit de la mélancolie. Le crayon s’en est aguerri on est introverti. Sans un bruit attendre l’embellie abrité de la pluie. Comme nés de l’ombre et du soupir on est introverti. Mais sous le manteau de l’hiver, La nature entaille la chair. J’ai dans mon chagrin des cimetières, Le cœur trop pur pour vraiment m’y plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis pas une copieuse d'abord! Naméoh !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m) Je suis tombée amoureuse pendant qu’il lisait, comme on s’endort : d’abord doucement et puis tout d’un coup. - Lien amoureux
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Excelsior :: New York City :: Queens :: Cabinet d'Avocats-